Une femme.
Mon plus grand souvenir, un spectacle sur la dépression dans une piscine.
La scène était remplacée par un bac aquatique.
Les comédiens jouaient et jamais ils ne touchaient le fond.
Je ne sais pas si j'ai applaudi à la fin.

Un homme.
J'ai au moins une stratégie quand un spectacle m'ennuie ou me gêne, je m'intéresse à tout ce qu'il y a autour, la lumière, je vais regarder les projecteurs un par un. Je m'intéresse aux bruits environnants, même la rue d'à côté. C'est bien parce que ça remet aussi le spectacle dans la vie plus grande que lui.

Une femme.
Un des plus beaux spectacles que j'ai vu ici, c'était un homme seul avec une valise, devant le rideau fermé, malheureusement j'ai oublié et le titre de la pièce, et l'auteur.

Un homme.
La toute première fois que j'ai vu un spectacle, où je l'ai vraiment vécu, c'était de la danse. Avant, c'était comme si j'étais pas à ma place, comme si je regardais à travers le trou d'une serrure un couple faire l'amour. J'étais terriblement gêné. J’étais totalement bloqué par l'idée du regard de l'autre. Celui- là je me suis autorisé, ce qui m'est apparu c'est : moi aussi je peux.

Un ado.
J'étais en quatrième. On avait vu un spectacle, on avait pris les places qui restaient, on était tout au fond, on n'entendait rien. Au début, on s’ennuyait, on savait pas trop quoi faire. On s'est lancé le défi avec mon copain de faire les dialogues nous-mêmes. Au début, on essayait d'être un peu fidèles, en lisant sur les lèvres, d'être d'accord avec ce qui se passait sur scène, mais avec notre histoire.
C'est un peu parti en n'importe quoi mais on l'a transformé en quelque chose de passionnant. On était devenus les acteurs de la pièce.

Un homme.
Je ne vais pas au spectacle parce que j'ai moi-même été sur scène quand j'étais jeune.Il y a cette phrase du drame qui dit : “pourquoi moi ?” Et moi, je pense surtout : “pourquoi pas moi ?” Mais c'est pas une fin en soi. C'est peut-être passager…

Une ado.
Ce qui me touchait, c'était que le trio amoureux soit possible. C'était très sensuel, j'ai trouvé ça magnifique.

Une femme.
J'ai un souvenir très désagréable, mais non, pas au point de m'en souvenir…

Un homme.
J'ai eu une fois une expérience assez difficile. J'étais fatigué, je n'avais plus la force de regarder. J'ai fait des petits sommes, je revenais, le son vous réveille, vous émergez, mais vous voyez le spectacle dans un demi coma. Quand je suis sorti j'ai pensé que j'avais bien dormi.
Le spectacle peut procurer de  bons sommeils.

Une femme.
On nous donne toujours une petite brochure. Je préfère la lire après le spectacle qu'avant. Et des fois, je me dis, c'est un peu tiré par les cheveux quand même.

Un homme.
Au moment où on est arrivés, les CRS chargeaient les spectateurs. C'était mon premier concert. Mon premier non-concert, oui.

Une femme.
Partir d'un spectacle ? Ah non. Ça je crois que je pourrais pas le faire. J'irai jusqu'au bout.

Project Details

Project Date:

15 mars 2019